J’ai testé le restaurant Terroir Parisien

Après avoir décliné le menu «Terroir Parisien», élaboré lorsqu’il était à la tête des cuisines du restaurant du Meurice, en un livre de recette, le Chef Yannick Alléno a ouvert un, puis deux bistrots éponymes.

terroir-parisien
Crédits: Yannick Alléno


Le Chef
On ne présente plus ce chef talentueux qui a pris les rênes du restaurant de l’Hôtel du Meurice pendant 10 ans, entre 2003 et 2013.  Bocuse d’Argent en 1999,  il entre dans le cercle très fermé des plus grands chefs de cuisine du monde en obtenant sa troisième étoile au Guide Michelin en 2007. Un an plus tard, il fonde le Groupe Yannick Alléno et fait la promotion de la gastronomie française, à l’étranger, en s’installant au Royal Mansour de Marrakech,  au One & Only The Palm à Dubaï ou encore au Shangri-La de Pékin. En France, il brille également au restaurant doublement étoilé, 1947, de l’Hôtel Cheval Blanc à Courchevel. En Janvier 2011, il lance un magazine de cuisine, YAM (Editions Laymon), qui devient immédiatement LA référence pour les professionnels et tous les passionnés de la gastronomie.

yannick-alleno
Crédits: Yannick Alléno, Hysope-atelier

Plus habitué à accompagner ses mets de truffe blanche au Meurice ou de feuilles d’or au Cheval Blanc, la création d’un néo-bistrot «by Alléno» a de quoi surprendre. Le Chef explique, en toute simplicité : «ma cuisine c’est comme ma ville, et ma ville, c’est Paris». A travers le lancement de ce bistrot, il souhaite rendre hommage à la richesse des produits d’Ile de France mais également remettre au goût du jour des recettes traditionnelles quelque peu oubliées. Pendant 2 ans, il va convaincre les meilleurs producteurs et artisans — parmi lesquels le charcutier Gilles Vérot, le producteur de vin Michel Chapoutier, le boulanger Frédéric Lalos ou encore le producteur de fruits et légumes Monsieur Nantois – de s’associer à lui.

terroir-parisien (2)
Crédits: Yannick Alléno, moutardemacaron.canalblog

L’ambiance
Yannick Alléno a posé ses valises à la Maison de la Mutualité et a fait appel à l’architecte Jean-Paul Wilmotte pour cette première adresse du Terroir Parisien. Dès que l’on entre dans cette immense salle, on est impressionné par le large comptoir central, véritable poumon du restaurant, qui mène jusqu’à la cuisine ouverte au fond du restaurant. Les murs sombres, la grande hauteur sous plafond ainsi que l’association du cuir et du bois rappellent le style des entrepôts et lofts new-yorkais. L’ambiance est conviviale et on retrouve l’histoire des plats classiques parisiens en découvrant la carte. On peut choisir de «casser la croûte» au comptoir ou de prendre son repas à table.

Sa cuisine
La carte offre un large choix de plats canailles : œufs en gelés,  harengs à l’huile, cochonnailles, potages, boudin noir, croque-monsieur, navarin d’agneau, Paris-Brest, éclair au chocolat…Bien qu’il faille parfois demander aux serveurs la traduction des appellations fantaisistes de certains plats, toutes les propositions de la carte sont séduisantes.

carte-terroir-parisien
Crédits: Yannick Alléno

Néanmoins, il faut noter qu’il n’y a pas de menu chez Terroir Parisien.
Depuis l’ouverture du deuxième Terroir Parisien, au Palais Brogniart en Novembre dernier, le Chef Eric Castandet a laissé la place à son second, Nicolas Bouchard à la Mutualité.

L’entrée – Mousseline fine de merlan au beurre de ciboulette et concassée de tomate, 12€

Mousseline fine de merlan au beurre de ciboulette et concassée de tomate
Crédits: Glawdys Roméo

Une véritable découverte, explosion de saveurs en bouche, incontestablement le meilleur des 3 plats dégustés

Le plat – Pintade et pommes grenailles à l’ail, 21€

Pintade et pommes grenailles à l’ail
Crédits: Glawdys Roméo

Equilibre des saveurs, pommes grenailles fondantes, pintade moelleuse et goûtu pour ce plat que l’on apprécie de déguster dans sa cocotte

Le dessert – Mille-feuilles Napoléon à la vanille et noisettes grillées – 9 €

Mille-feuilles Napoléon à la vanille et noisettes grillées
Crédits: Glawdys Roméo

Un dessert gourmand mais que l’on oublie instantanément après avoir quitté le restaurant

Mon avis
Le Chef Yannick Alléno réinterprète avec beaucoup d’originalité les classiques parisiens, sans jamais tomber dans une extravagance qui serait mal venue. Les mets sont gourmands, copieux et reflètent parfaitement la tradition avec une pointe de modernité. Le résultat offre une belle carte avec des plats dans l’air du temps.

On apprécie de retrouver l’esprit néo-bistrot canaille du décor jusque dans les assiettes bien que celui-ci semble avoir été oublié dans l’estimation de leurs prix. Comme il n’y a pas de menu, l’addition grimpe très vite. Comptez entre 40€ et 50€ par personne, hors boissons. Niveau rapport qualité/prix, on a déjà vu mieux !

Par ailleurs, le gros point noir du Terroir Parisien de la Mutualité est, sans aucun doute, le service. Si vous arrivez à joindre par téléphone le restaurant pour réservez une table, sachez que, sur place, la loi du «premier arrivé, premier servi» règne. Passé les 5 minutes de retard, on donne votre table à d’autres clients ! Il faut attendre debout plus d’une vingtaine de minutes avant que l’on vous propose de patienter au comptoir. A table, le service est long, pas très efficace et les explications sur les plats sont plutôt….laconiques. Néanmoins, c’était rassurant d’observer que tout le monde était logé à la même enseigne. Bref, un service pas digne d’être associé au nom de Monsieur Alléno, qui devrait passer y faire un tour un peu plus régulièrement…

Terroir Parisien
20 Rue Saint-Victor, 75005 Paris
01 44 31 54 54
http://www.yannick-alleno.com/carnet/terroir-parisien/

Glawdys Roméo

Blooming Trend : L'Observatoire des tendances par Glawdys Roméo. Au-delà de l’analyse des tendances, je vous propose de partager mes coups de cœur, mes découvertes, mes expériences et mes bons plans.
1 comment
  1. Je suis tout à fait d’accord avec la critique concernant le service, ce qui est dommage car les plats sont très bons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.