GLAWDYS ROMÉO le  dans EXPLORE :

Les plus beaux hôtels de Venise – Le Centurion Palace*****

Situé dans le quartier culturel de Dorsoduro et à l’embouchure du Grand Canal, le Centurion Palace***** décline son art de vivre dans un luxueux palais à l’architecture gothique vénitienne et au style résolument coloré et contemporain. Appartenant au cercle exclusif « Small Luxury Hotels of the World », le Centurion Palace jouit d’une situation exceptionnelle au cœur de la vieille ville de Venise, dans le quartier culturel et artistique à proximité de la Basilique Santa Maria della Salute, la collection Peggy Guggenheim ou encore la Fondation Pinault.

centurion-palace
Crédits: Centurion Palace

Un palais chargé d’histoire

Construit en 1892 sur les ruines de l’ancien couvent de l’Abbaye San Gregorio, le Palazzo Genovese a été acquis par le groupe Sina (Fine Italian Hotels) pour en faire un hôtel de luxe: le Centurion Palace. Près de 4 ans de travaux de rénovation ont été nécessaires à l’architecte vénitien Luciano Parenti pour ériger ce bâtiment, de style gothique, en un palace cinq étoiles. Bien que le mot d’ordre de cette restauration soit la modernité, l’architecte a réussi à réveiller le passé médiéval de ce palais, empreint d’histoire, tout en lui apportant un style résolument contemporain. La façade néo-gothique du Centurion Palace est faite en brique rouge et pierre d’Istrie, respectant ainsi les couleurs traditionnelles vénitiennes de rouge et blanc, tandis que les nombreuses fenêtres d’origine donnant sur le Grand Canal créent un jeu subtile d’ombres et de lumières. Au début de la rénovation en 2009, Luciano Parenti a également dû faire face à la distribution traditionnelle des palais vénitiens qui impose une double entrée, par le canal et une autre par la rue avec une cour intérieure, ainsi que des hauteurs sous plafond impressionnantes (près de 5.50 mètres).

centurion-palace-cour-interieure
Crédits: Centurion Palace, Glawdys Roméo

Le restaurant du Centurion Palace fait également référence à l’histoire du palais. Lors des travaux de rénovation, une pièce de monnaie romaine a été trouvée représentant le visage d’Antinoüs, un personnage devenu célèbre pour sa grande amitié qui le liait à l’empereur romain Hadrien. En hommage à cette découverte, le restaurant a été nommé « Antinoo’s».

Un design empreint de couleurs intenses et de lignes baroques

Alors que l’architecte Luciano Parenti était en charge de la restauration du palais, c’est l’architecte florentin Guido Ciampo qui en a modernisé l’intérieur en y créant 50 chambres, dont 8 Junior Suites et 4 Suites, réparties sur 6 étages. Surplombant le Grand Canal, on n’imagine pas la forte personnalité, les couleurs vibrantes et l’atmosphère unique qui se cachent derrière la fastueuse façade de style gothique vénitien. Toutes les chambres sont différentes et chacune d’entre elles possède une couleur dominante comme du rose, de l’orange, ou encore du marron glacé ainsi qu’un mobilier contemporain dessiné sur-mesure. Chaleureuses et spacieuses, la majorité des chambres offre une vue exceptionnelle sur le Grand Canal.

centurion-palace-chambres
Crédits: Centurion Palace

Le décorateur s’est également amusé à disposer des éléments de décoration ou des objets en référence à la tradition vénitienne à l’image de vases en verre soufflé de Murano, de velours rouge, de feuille d’or tapissant les salles de bain ou encore les luminaires en cristaux. Les cheminées et les plafonds à caissons des suites apportent également une âme chaleureuse et un charme fou à cet hôtel. Le talent du décorateur Guido Ciompi a rendu possible l’union du contemporain et du style classique vénitien. L’univers coloré et ultra-moderne côtoie le style baroque du palais. Une atmosphère romantique qui s’ouvre généreusement sur le Grand Canal et le ballet des gondoles et des vaporettos.

centurion-palace-salle-de-bains
Crédits: Glawdys Roméo

Pour le restaurant de l’hôtel, « Antinoo’s Lounge and Restaurant », l’architecte a choisi de créer une atmosphère intimiste en l’habillant d’un blanc immaculé, tel un nuage de coton, avec du mobilier couleur crème et un éclairage à la bougie. Véritable cocon de douceur, on apprécie de se rendre dans ce lieu entièrement blanc, propice à l’évasion et au romantisme.

centurion-hotel-restaurant-antinoos
Crédits: Centurion Hotel

Un cadre exceptionnel et une abondance de services

Situé à 10 minutes de l’aéroport, il est possible d’arriver directement par le quai privé du Centurion Hotel par sa grande terrasse donnant sur le Grand Canal. On profite ainsi d’une vue spectaculaire de la Basilique Santa Maria della Salute ou encore de la Fondation Pinault. De l’autre côté de l’hôtel se trouve une cour ombragée, discrète et charmante qui donne sur la rue.

centurion-hotel-terrasse
Crédits: Centurion Hotel, Glawdys Roméo

Le Centurion Palace possède également un restaurant, recommandé par le guide Michelin. Le Chef Massimo Livan y sert une cuisine internationale et régionale de saison résolument moderne et raffinée. Chaque matin, un copieux petit-déjeuner buffet est servi : assiette de charcuterie italienne, œuf, saumon fumé, fromage, fruits frais et céréales, assortiments de pains et viennoiseries…Un bar salon, un snack bar/coffee shop mais également un room service disponible 24h/24 sont à la disposition des clients.

restaurant-centurion-hotel
Crédits: Centurion Hotel

Au rez-de-chaussée, une salle de repos avec ordinateur et imprimante, télévision, livres et journaux est accessible à tous les clients de l’hôtel, tandis qu’une salle de fitness nous invite à un moment de détente au dernier étage du Centurion Palace. Celle-ci comprend un tapis de course, un stepper et deux vélos. On note également un service de massage à la demande, en supplément.

centurion-hotel-espaces-communs
Crédits: Centurion Palace, Glawdys Roméo

Pour sa clientèle Business, le Centurion Palace dispose d’un salon de grand standing avec vue sur le Grand Canal et pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes.

En ce qui concerne les chambres, toutes sont climatisées et possèdent de nombreux rangements, d’un coffre-fort, d’une télévision, d’une station Iphone, d’une literie de qualité supérieure, d’un minibar. Les suites disposent d’un espace salon, d’une douche et d’une baignoire dans la salle de bain ainsi que d’un petit espace fitness privatif avec un vélo d’appartement.

centurion-palace-suite-deluxe
Crédits: Centurion Palace, GlawdysRoméo

Mon avis

Inauguré en 2013, ce palace offre une alternative moderne et raffinée aux hôtels plus traditionnels de la ville en étant situé sur le quartier le plus branché de Venise et le moins fréquenté par les touristes. On apprécie le calme et la sérénité qui règnent aux alentours et au sein de l’hôtel. Cette atmosphère inspire aux invités la sensation de vivre un moment unique presque hors du temps. Le groupe Sina, qui possède une dizaine d’hôtels en Italie, voulait renforcer l’exclusivité de sa position géographie en faisant un pari audacieux : combiner le style vénitien traditionnel d’un bâtiment aux allures de palais des Doges à un design coloré, baroque et contemporain. Un pari réussi grâce aux talents des architectes Luciano Parenti  et Guido Ciampo bien que quelques détails restent encore à améliorer pour ce luxueux palace : le Wifi qui n’est pas toujours compris dans le prix de la chambre (compter 25€ par jours en supplément), l’absence de prises électriques dans les chambres et particulièrement à proximité du lit qui se trouve toujours au milieu de la pièce. Veillez également à préciser que vous souhaitez avoir une chambre qui donne sur le Grand Canal et non pas sur la rue.

Centurion Palace – Dorsoduro, 173, 30123 Venezia
Site internet : www.centurionpalacevenezia.com/

A partir de 528€ pour une Chambre Double Supérieure (20m2), 638€ pour une Chambre Double Luxe (25m2), 1 000€ pour une Suite Junior Supérieure, 1 200€ pour une Suite Junior Deluxe avec vue sur le Grand Canal, 1 584€ pour Suite Supérieur Duplex, 1 914€ pour une Suite Deluxe avec vue sur le Grand Canal et 3 894€ pour la Suite Présidentielle

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Poster un commentaire